mercredi 3 janvier 2007

1986 Je suis embauché par Bouygues...

Ce livre électronique inachevé est en vente 3,99€ chez Lulu.com : http://www.lulu.com/product/ebook/phenix/18497384

... parce que je suis immonde ! Super !

Jamais je n'avais vu mon petit frère aussi hilare ! Je l'hébergeais à l'époque, début 1986, dans mon petit studio du 12ème arrondissement à Paris.

J'étais content qu'il soit rentré de Floride, car je commençais à en avoir marre de prendre le train et le bus une fois par mois pour aller signer ses cartes de chômage au Plessis-Trévise, depuis un an.

- je suis embauché chez Bouygues ! Je laisse tomber Auguste Thouars, je passe mon entretien d'embauche demain ! Génial, le meilleur groupe immobilier en France ! Super !

- tu n'es pas encore embauché, on verra demain !

- non, j'ai passé les tests psychologiques aujourd'hui ! La psychologue m'a fait passer des tests comme construire un petit village. Et elle m'a donné son résultat : j'ai une ambition démesurée, je suis absolument dénué de tous scrupules, sans aucune moralité, je suis incapable d'affectivité. Elle était étonnée que je sois marié.
Quelle conne : elle m'a même dit que si je renonçais à ma candidature, elle ne communiquerait le résultat à personne !

- Tu m'as dis que tu ne l'avais jamais aimé Terry. Le rêve américain, les papiers pour être américain, c'est tout... tu en reviendras des Etats-Unis, c'est un pays invivable, qui commence son déclin. Là-bas, les choses se tassent, c'est en Europe que ça se passe.
Tu sais ce qu'il m'a dit papa ? Il m'a cité Georges Clémenceau :
"De toute l'histoire de l'humanité, le peuple américain est le seul à être passé directement de la barbarie à la décadence, sans passer par la civilisation".
Mais pourquoi tu es sûr d'être embauché, avec tout ce que t'a dit la psy ? Je n'ai pas besoin d'être psychologue pour voir que tu délires en croyant être embauché avec un pareil tableau ! L'ambition démesurée, à la limite, mais "dénué de tout scrupules, sans aucune moralité..."


- T'as rien compris, comme elle ! C'est exactement quelqu'un comme moi qu'ils veulent !


Alors là, il m'a fallu attendre des années avant de comprendre.

Parce qu'il m'a raconté quelque chose, un jour où je me plaignais de mes fins de mois difficiles chez Atochem.

- ils me payent l'avion en 1ère classe pour m'envoyer à Lavera, et moi, en fin de mois, je suis toujours fauché !

- eh bien ! Moi, j'ai pris le TGV. Faut pas prendre l'avion pour ça. Et j'avais un sac marin bourré de pascals (billets de 500FF) pour le maire de Lyon. Ça fait partie du métier ! Mais je ne te donnerai pas un seul billet, ce serais malhonnête ! Ah ! Ah !".

Dépourvu d'affectivité… J'étais pourtant prévenu.

oooooOooooo

Quelques infos pour comprendre mon frère, pourquoi je ne l'attaque pas en justice, mais réclame des soins pour lui :


 

Le cerveau des psychopathes réagit anormalement à la souffrance des autres : les aires impliquées dans l’empathie ne sont pas stimulées, et d’autres régions cérébrales liées au plaisir s’activent. Imaginer la douleur d’autrui les réjouit…

 
Un psychopathe est une personne insensible, manipulatrice et n’éprouvant aucun remords. Le pourcentage de psychopathes est élevé dans les prisons par rapport à la population générale, où il est d’environ  1 %. Les psychopathes manquent d’empathie, une réponse émotionnelle essentielle pour bien vivre en société. Mais, la psychopathie a-t-elle une cause neurologique ?